Un point sur la Binance Smart Chain, son explosion et son futur

Cela fait quelque semaines que nous vous parlons de la Binance Smart Chain et de ses nombreux projets. Il semblerait bien qu'elle atteigne des pics aujourd'hui, avec un BNB dépassant les 270$, PancakeSwap qui dépasse Uniswap au volume journalier et de nombreux protocoles qui voient leur TVL exploser pour une Total Value Locked dans la BSC de plus de 10 milliards de dollars.

Nous ne sommes pas des conseillers financiers, simplement des passionnés qui, comme vous, faisons nos propres recherches. Ne prenez pas ce qui est dit dans cet article pour argent comptant, et faîtes vos propres recherches complémentaires.

La Binance Smart Chain, pourquoi ça marche ?

Quel marché pour la BSC ?

Comme vous le savez sans doute, la DeFi n'est pas nouvelle dans le monde des cryptomonnaies. De nombreux protocoles et concepts avaient fait leur apparition sur ETH il y a déjà plusieurs mois ou plusieurs années (Uniswap, 1INCH, Aave, etc.).

Mais les frais d'ETH ont vite augmenté et sont rapidement devenus trop élevés pour que les investisseurs aux petits portefeuilles y trouvent la moindre rentabilité. ETH étant la première blockchain à avoir rendu cet écosystème possible, elle a aussi été la première à en subir les frais. La raison de la hausse des frais sur ETH était (en partie) dûe à une congestion du réseau, qui poussait les utilisateurs à augmenter la somme dépensée en frais de transactions afin de s'assurer qu'elle soit effectuée (et dans un temps raisonnable).

ETH a pourtant énormément bénéficié du "first mover advantage", ou "l'avantage du premier". L'ETH a longtemps été considérée comme la seule alternative viable à Bitcoin, et la seule cryptomonnaie possédant une réelle valeur. Elle est encore aujourd'hui la seconde cryptomonnaie au monde, malgré l'arrivée de nombreux concurrents. On peut citer par exemple la blockchain TRX de Justin Sun, qui permet déjà d'exécuter des smart contracts depuis longtemps.

Mais lorsqu'on s'y intéresse de plus près, TRX qui propose la "TRON Virtual Machine", une alternative à l'EVM (l'Ethereum Virtual Machine inventée et développée par Ethereum) a en fait forké l'EVM afin d'y développer des modifications. Et c'est sans surprise que TRX ou EOS n'ont jamais réussi à devenir des "ETH-killers". Et qui aurait pu s'imaginer que le premier candidat au meurtre d'ETH serait une blockchain centralisé ?

Le problème de la Binance Smart Chain : sa centralisation

La BSC est arrivée il y a quelques mois maintenant. Parlons dans un premier temps de ses défauts, ou plutôt de son défaut, avant d'expliquer son succès. La Binance Smart Chain utilise le Binance Coin (BNB) comme cryptomonnaie native, une cryptomonnaie créée par la plateforme d'échange Binance. La Binance Smart Chain elle même repose sur des validateurs qui bloquent leur BNB, ces validateurs appartenant en grande partie à Binance. Le BNB et la BSC sont donc centralisés. Si Binance venait à faire face à des difficultés légales, à un hack massif, ou à un blocage total des banques ou des états, le BNB ainsi que la BSC seraient directement affectés.

De plus, les projets se lançant sur la Binance Smart Chain ne sont pour la plupart accessibles que depuis Binance, même si des bridges (permettant de passer d'une blockchain à une autre) commencent déjà à voir le jour. Il existe aussi un lien fort entre Binance et les projets de la Binance Smart Chain, qu'on peut voir dans des initiatives comme le "Most Valuable Builder (MVB) Accelerator Program" (qui vise à soutenir financièrement les projets à fort potentiel sur la Binance Smart Chain grâce à un financement provenant de Binance.).

Le PDG de Binance, CZ, se prononce aussi sur son Twitter au sujet de la Binance Smart Chain et du marché actuel :

CZ tweet 1

Et on le voit aussi mentionner le fait que le BNB et les projets de la BSC ne sont pas disponibles sur les autres plateformes d'échange (ce qui reste normal venant de la part de concurrents).

CZ tweet 2

Vous avez compris ou nous voulons en venir : la Binance Smart Chain est étroitement liée à Binance et très centralisée.

Alors pourquoi ça marche ?

  • Binance possède plus de 15 millions d'utilisateurs, qui peuvent directement accéder à la BSC en téléchargant simplement un portefeuille compatible.

  • Les frais de transactions sur la BSC ont commencé aux alentours de 0.10$ (en décembre 2020) et sont aujourd'hui autour de 0.50$, ce qui reste ridicule quand on le compare aux frais sur Ethereum. Ceci a permis un afflux massif de petits investisseurs qui découvrent et s'intéressent aux mécaniques de la DeFi qui n'étaient auparavant réservées qu'aux gros joueurs.

  • Il existe un réel intérêt pour les gens de ne plus passer par une plateforme d'échange, mais d'utiliser des liquidity pools et des smart contracts pour la plupart des opérations financières. Associés aux faibles frais, la BSC a eu l'occasion de prouver cet intérêt à un grand nombre d'utilisateurs (accessible sans vérification d'identité, ne nécessite pas de compte mais seulement un wallet, réduction des intermédiaires qui engendrent de meilleurs rendements, etc.)

  • La Binance Smart Chain était prête en septembre 2020. Elle bénéfie du meilleur timing que l'on aurait pu imaginer. Alors que le bull run démarre, les premiers projets commencent à naître et à grandir. L'intérêt général pour les cryptomonnaies a repris et de nombreux utilisateurs commencent ou reprennent leurs recherches et leurs activités de trading. Et les projets de la BSC sont disponibles, prometteurs et en train d'exploser.

Si la Binance Smart Chain rafle toute l'attention et toute la mise ces derniers temps, c'est parce qu'en période de bull run, le monde de la cryptomonnaie a besoin de projets DeFi accessibles. Les yeux sont rivés sur CoinGecko, sur Binance ou Coinbase, et les cryptophiles sont avides d'informations et de nouveaux projets.

La Binance Smart Chain arrive à point nommé et fait l'effet d'une bombe, car elle donne un souffle nouveau au marché en plein bull run, et propose à tout le monde (grâce à de faibles frais et un accès simple depuis Binance) des concepts novateurs qui intriguent, fascinent et occupent les utilisateurs.

Est-ce bientôt la fin ?

Si vous avez lu notre dernier article, vous savez que l'on surveille l'évolution de ce bull run avec attention, tout comme vous.

Aujourd'hui, il est difficile d'imaginer que la BSC va continuer à exploser ses ATH à la vitesse ou cela s'est passé les dernières semaines. La croissance du BNB et des projets sur la Binance Smart Chain est déjà énorme. Voici la progression de certains projets entre le 1er janvier 2021 et le 19 février 2021 :

  • CAKE : 0.61$ -> 18.10$
  • BNB : 37.84$ -> 259$
  • BUNNY : 4.69$ -> 158.46$
  • BIFI : 81.11$ -> 1724.75$
  • FUEL : 63.82$ -> 760.96$

Et la liste continue ... Ces performances vont de x6 à plus de x25, et sont monnaies courantes ces derniers mois sur les projets de la BSC.

Ces chiffres, bien qu'impressionnants, viennent aussi de l'énorme bond en TVL de tous ces protocoles. Cependant, il est raisonnable de penser qu'une grosse partie des gains ont déjà été réalisés.

TVL Defi Binance Smart Chain

Et il était possible de le penser, avant que le BNB parte dans une course folle vers les 270$ aujourd'hui, emmenant avec lui toute la BSC dans son sillage. La récente correction semble indiquer que BNB peut encore monter, voire atteindre certaines prévisions que l'on peut lire parfois (500$), mais il semblerait que l'intérêt généré par la BSC ne soit pas encore prêt de s'éteindre.

En réalité, le BNB s'attaque directement au marché d'Ethereum. Même s'il semble avoir été capable d'attirer de nouveaux utilisateurs dans la DeFi (le prix d'Ethereum et la TVL dans le protocole n'ont pas descendu), il n'est pas impossible que de très grosses baleines décident de migrer vers la Binance Smart Chain. Le BNB n'est encore qu'au cinquième du marketcap de Ethereum, qui pourrait bien perdre beaucoup de terrain si les faveurs de tout l'écosystème DeFi se tournent vers la Binance Smart Chain.

La centralisation de la BSC sera probablement un frein pour bon nombre aussi, et il est impossible d'anticiper les mouvements à venir. Au final, il est possible que la Binance Smart Chain n'ait pas encore atteint son plafond d'utilisateurs, et ait encore une grande marge de progression. Mais le pari reste risqué, et il le devient de plus en plus avec le temps et l'incertitude sur le futur de la BSC.

Ce qui est sûr, par contre, c'est qu'il ne faut pas oublier que le Bitcoin est roi. Les mouvements de celui-ci auront encore un gros impact sur tout le reste, ETH, BNB, et tous les tokens defi associés.

Conclusion

Dans le marché actuel, il va être impératif pour vous d'évaluer les risques que vous êtes prêts à prendre. Les projets BSC sont à considérer parmis les actifs à risques, même au sein du monde des cryptomonnaies (qui est déjà un environnement risqué en soi). Si vos bénéfices sont déjà conséquents, il serait dommage de ne pas en sécuriser une partie. Si vous n'avez pas connu le bull run de 2017, un petit zoom sur les courbes vous montrera comme le marché peut prendre aussi vite qu'il donne.

Crash bitcoin 2017

Nous espérons comme vous sortir parmi les vainqueurs de ce bull run et il faudra pour cela garder la tête froide, être attentif et continuer les recherches approfondies sur les projets dans lesquels on investit. Bon bull run à tous !

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !