Top10 des erreurs des nouveaux investisseurs crypto

les mouvements de marché qui produisent des gagnants produisent aussi, systématiquement, des perdants. Apprenez à éviter ces erreurs si vous ne voulez pas être le dindon de la farce.

La cryptosphère est en pleine essor, et ce bull run 2021 attire de nouveaux venus, souvent appâtés par les promesses de gains rapide et sans effort. Mais attention, les plus gros perdants de chaque bull run ne sont jamais les institutionnels et rarement les traders chevronnés, mais en majorité les arrivants tardifs sur un marché qu'ils comprennent mal.

Dans cet article, nous allons revenir sur les erreurs classiques des débutants, histoire de ne pas les commettre à notre tour, ou de les corriger si c'est le cas. Certaines sont des erreurs qui concernent l'investissement sur les marchés en général, d'autres sont bien spécifiques aux cryptomonnaies. Voici le top 10 des erreurs commises par les débutants en crypto, par ordre d'importance (selon moi).

10) Ignorer l'effet Dunning-Kruger

Effet Dunning Kruger

L'effet Dunning-Kruger est un biais cognitif qui nous pousse les moins qualifiés à surévaluer leur compétence dans un domaine. Concrètement, les débutants sont tellement incompétents qu'ils ne comprennent pas l'étendue de la complexité du domaine, ce qui les pousse à surévaluer leurs compétences.

Si vous débarquez dans les cryptomonnaies et que ça vous parait pas bien sorcier tout ça, j'ai le regret de vous informer que vous vous trouvez dans la montagne de la stupidité. Acceptez le, et vous passerez directement dans la vallée de l'humilité, à partir de laquelle vous pourrez entrer dans l'état d'esprit qui vous permettra d'apprendre et de progresser.

Ceci dit, j'ai une bonne nouvelle pour vous : si vous lisez cet article, c'est que vous êtes sûrement déjà (au moins) dans la vallée de l'humilité.

9) Ignorer la sécurité

C'est un peu bateau et un peu chiant, mais c'est très précisément pour cela que ça reste aujourd'hui l'une des erreurs les plus couteûses.

L'essor des cryptomonnaies attire également les malintentionnés : les attaques informatiques, arnaques, phishing sont de sorties à chaque bull run, et les histoires tristes se multiplient sur les réseaux sociaux.

Occupez vous de la sécurité de votre ordinateur avant d'opérer dans les cryptomonnaies. Il existe des malwares qui chercheront à récupérer vos fonds crypto. Certains vont enregistrer tout ce que vous tapez au clavier, d'autres iront remplacer toute adresse crypto que vous copier/coller par une adresse pirate. Les attaques par hameçonnage (phishing) deviennent incroyablement sophistiquées. Evitez d'exécuter des programmes d'origines doûteuses sur la machine avec laquelle vous gérez vos cryptos. Antivirus et Firewall (même gratuits) ne sont pas un luxe. Utilisez Avira/Antivir et Comodo Firewall par exemple, ça ne vous coûtera rien et vous offrira un niveau de protection désirable.

Utilisez des mots de passes uniques pour accéder aux sites qui gèrent vos fonds. De nombreuses plateformes (parfois des plus sérieuses) se retrouvent piratées, et des mots de passes finissent dans la nature. Soyons clairs tout de suite : même des mots de passes sécurisés peuvent finir dans les listes du Dark Net, car tous les sites ne les chiffrent pas forcément (et c'est très très mal).

Activer la double authentification. Google Authenticator où d'autres moyens de 2FA doivent devenir un réflexe, d'autant plus que de nombreux sites/exchanges vous demanderont une 2FA. Les SMS sont parfois gênants à utiliser en temps que 2FA, car ils peuvent arriver trop tard.

Ne laissez pas traîner de grosses sommes sur les exchanges. Ceux-ci constituent des cibles privilégiées pour les groupes de hackers, et rien ne vous dit qu'ils auront la possibilité de vous rembourser si les sommes volées sont importantes. Et si c'est le cas, vous ne savez pas dans quels délais ils pourront le faire. Vous serez très certainement dans l'incapacité d'acheter et de vendre pendant des périodes critiques.

Ne faîtes que modérément confiances aux portefeuilles HOT. Les portefeuilles matériels constituent à ce jour la meilleure sécurité pour héberger votre portefeuille crypto (veillez toutefois à protéger votre phrase de récupération correctement, et à un autre endroit que celui où vous gardez votre portefeuille matériel, les incendies sont des choses qui arrivent).

Vérifiez systématiquement les adresses de paiements. Il n'y a pas de SAV sur les blockchains, lorsque vous virez de l'argent, vérifiez toujours l'adresse (même si vous venez de la copier-coller). Un caractère manquant peut faire très, très mal. Vos fonds seront perdus.

Ne dévoilez jamais votre seed phrase (votre phrase de récupération), à aucun site, service, support client, ni à personne (à l'exception d'un wallet crypto si vous avez vraiment besoin de récupérer vos fonds sur un autre logiciel). Elle permettrait à n'importe qui d'accéder à vos fonds, et constitue le plus souvent la cible des attaques.

8) Croire les influenceurs

La concurrence est rude entre les cryptos, et la bataille marketing se déroule sur Internet. Les influenceurs sont une cible de premier choix pour faire de la promotion.

Certains influenceurs travaillent ouvertement sur des campagnes de promotion, mais d'autres sont plus insidieux : il s'agit de "partenariats", qui peuvent prendre des formes plus ou moins complexes dans cet univers où tout reste à construire.

Pire : certains ont l'impression de traiter le sujet en toute impartialité, mais ça n'est pas réellement le cas. Par exemple, il a été démontré que les influenceurs qui recevaient un article gratuitement afin d'en faire le commentaire avaient tendance à être plus positif que les autres dans leurs compte-rendus. Ce biais a aussi été constaté par Amazon, qui a décidé de bannir sur sa plateforme les commentaires de produit en échange d'un envoi gratuit de celui-ci.

Certains influenceurs sont néanmoins des sources utiles d'information. Privilégiez ceux dont vous comprenez le business model (par exemple tipeee/patreon) et ne vous dispensez pas de vérifier les informations. Si on vous présente les points forts d'une cryptomonnaie, cherchez ses points faibles. Si vous échouez à en trouver, vous êtes peut-être sur quelque chose.

7) Ignorer la concurrence

Autre erreur très classique du débutant, 7e de ce classement. Parfois on tombe sur une crypto qui a un projet qui tient la route, et on se dit que le potentiel est très grand. Mais il ne faut surtout pas oublier d'analyser la concurrence.

Y'a t'il d'autres cryptomonnaies qui ont le même objectif ? Sont-elles plus développées ? Ont-elles plus de fonds ? Plus de soutien ? Plus de traction ? Plus de développeurs ? Chaque secteur aura sa propre course, alors prenez le temps de regarder les autres chevaux avant de miser, sinon vous risquez de surévaluer le votre.

6) Croire la promesse technique

Erreur très, très classique. Les chiffres marketing ne manquent jamais : 3 fois plus décentralisé que Bitcoin, 100000 TPS, 500 fois plus scalable qu'Ethereum, et j'en passe.

Je vais être catégorique ici :

  • le testnet est très loin d'être une représentation de la réalité. N'importe quel réseau de 4 machines peut sortir des performances bluffantes lorsqu'ils sont testé et optimisés contre des benchmarks préconçus, et peu représentatifs d'un trafic réel.
  • Les réseaux peu utilisés, c'est pareil. La performance est excellente jusqu'à ce que le "vrai" trafic arrive.
  • La sécurité réelle du réseau n'est démontrée qu'une fois que celui-ci est utilisé avec de très forts intérêts (comme par exemple sur Bitcoin/Ethereum), car c'est la que les pirates commencent à s'intéresser au réseau.

Dit autrement : la performance technique, on ne la connait jamais vraiment. Ne prenez pas l'acte de foi de croire que la cryptomonnaie que vous avez trouvé est la meilleure. Vous n'en savez pas grand chose, moi non plus, et croyez ceci : je suis ingénieur en informatique, et je passe beaucoup de temps à étudier les cryptomonnaies.

En revanche, nous pouvons identifier des blockchains qui présentent des concepts intéressants, pouvant les propulser vers une adoption massive. Si le Delegated Proof of Stake de Cardano vous parait pertinent, ou le Proof of History de Solana, ou encore les nombreux concepts développés par Uniswap, alors ces cryptomonnaies méritent peut-être votre attention. Dit autrement, ce n'est pas une mauvaise idée de miser des parties de votre portefeuille sur des projets offrant une différenciation technique, car ils tiennent peut-être quelque chose.

En revanche, allez miser 50% de votre portefolio sur EGLD ou NANO parce que vous avez vu sur Reddit ou Youtube que la tech était nettement au dessus que toutes les autres, c'est tout sauf une méthodologie saine.

5) Ne pas comprendre les tokenomics

Si vous achetez des cryptomonnaies qui coûtent 0.02 centimes l'unités parce "qu'elles sont encore pas chères", vous n'avez rien compris aux tokenomics. Les cryptomonnaies sont générées en autant d'unités que l'ont décidé les fondateurs, et certaines visent précisément cet ordre de prix afin de pouvoir attirer massivement les débutants lors des bull run.

Si on avait décidé de créer 10 fois moins d'euros pour alimenter l'économie européenne, l'euro vaudrait 10 fois plus, et votre baguette de pain se vendrait à environ 9 centimes d'euros, mais ça n'aurait pas fait de l'euro un investissement plus ou moins intéressant qu'aujourd'hui. On aurait simplement déplacé la virgule. Le prix à l'unité n'est jamais pertinent en soi dans le choix d'un jeton par rapport à un autre, c'est pour cela qu'on regarde plutôt la capitalisation marché.

Dans le même genre, ignorer l'inflation d'une cryptomonnaie est également une erreur des plus classiques. Acheter une cryptomonnaie parce qu'elle se stake à 15%/an de rendement alors que l'inflation est de 15%/an, ça fait une raison d'achat très moyenne. Si la monnaie n'a pas de max cap fixé, regardez à quel rythme sont distribués les jetons, et à qui.

Enfin, toujours dans la même catégorie, les attentes de prix totalement irréalistes. Non, l'ADA n'atteindra pas 100$ durant ce bull run, car ça signifierait simplement que la capitalisation totale d'ADA soit de 4 trilliards de dollars, soit 4 fois la capitalisation actuelle de Bitcoin.

Etudiez et comprenez les tokenomics d'un projet avant d'investir, c'est une étape absolument cruciale pour n'importe quel investissement.

4) Ne pas faire d'analyse fondamentale

A part si vous appliquez une stratégie (de type trading) établie et travaillée, appliquez vous à faire une analyse fondamentale du projet dans lequel vous désirez investir. C'est un peu couteûx en temps, mais faire ce travail méthodiquement vous donnera une liste de chevaux sains sur lesquels vous pouvez répartir votre portefeuille, en changeant les pourcentages au fur et à mesure de la course.

Pour comprendre si un jeton est surévalué ou sous-évalué, il faut comparer la valeur générée par la blockchain ou le service à son évaluation actuelle. Faire ce travail devrait au passage vous protéger un peu mieux des pyramides de ponzi : elle génère rarement de la valeur, ou une valeur totalement décorrélée des rendements qu'elles offrent.

Si le travail complet d'une analyse fondamentale est plutôt long, il ne faut parfois pas plus de 10 minutes pour se rendre compte qu'un actif est très largement surévalué, alors prenez le temps et optimisez votre méthode : faîtes un premier passage "rapide" pour éliminer les shitcoins, puis un second, plus long, pour étudier plus en détail les tokens que vous trouvez intéressants. Ce travail d'analyse pourra également vous donner une idée du pourcentage de votre portefeuille que vous pouvez allouer à ce projet, en fonction du risque que vous y voyez.

3) Acheter au mauvais moment

On entre a présent sur le podium des erreurs à ne pas commettre, et on commence très fort avec l'une des pires erreurs commise par les débutants : acheter le haut de la falaise. Le FOMO (Fear Of Missing Out - la peur de rater une opportunité) est un sentiment puissant qui est, en général, source de pertes. Le marché offre des dizaines, parfois des centaines d'opportunités par jour. N'ayez jamais peur de rater une opportunité, ayez peur de faire descendre votre portefeuille. Surveillez les prix, faîtes preuve de patience, et entrez lorsque c'est le bon moment (selon votre stratégie).

Voici typiquement le genre de courbe que vous ne voulez pas acheter.

haut de la falaise

Notez que vous n'allez pas forcément y perdre, simplement, vous êtes beaucoup plus proche du parieur que de l'investisseur. Il est impossible de prédire quand la cassure arrivera, et elle frappera fort. La fameuse théorie de Gann nous prévient que lors de la cassure, le prix retracera de 50% en moitié moins de temps qu'il ne lui en a fallu pour monter.

cassure de la montée exponentielle

Si vous voyez une courbe où le prix est déjà parti vers la verticale, vous arrivez trop tard pour un investissement sain. Attendez simplement une correction, analysez les signaux pour voir quand le mouvement baisser semble se retourner et positionnez-vous quand le rapport risk/reward vous parait le meilleur.

Voici ce qu'a fait le prix quelques jours plus tard :

Cake maintenant

Sur cet exemple, si vous avez exécuté cette stratégie correctement, vous seriez sur un profit de plus de x2. Si en revanche, vous avez acheté vers le haut de la montée, fort heureusement, vous êtes dans le vert (pour cette fois !), mais votre profit n'est pas comparable du tout. Pendant un bull run, les débutants qui se sont positionnés sur la montée réalisent rarement le risk/reward ratio n'est pas en leur faveur, ce qui ne les empêche pas de gagner occasionnellement (ce qui, malheureusement, les rend encore plus difficile à convaincre par la suite !)

Bien entendu, cette erreur là vient également avec sa contraposée : lorsque les prix se mettent à descendre verticalement, les débutants en proie au FUD (Fear, Uncertainty and Doubt) risquent également de vendre (à grand tort) lorsque le prix est en train de descendre, alors que c'est justement le moment d'acheter qui s'approche.

Les professionnels cherchent à acheter les plus bas (les "dip") et vendre les plus hauts (les "tip"). Sur le papier, la stratégie semble étonnamment simple, mais dans la pratique, identifier ces derniers se révèle compliqué : personne ne sait prédire le futur. Cela implique donc de bonne parts d'analyse et de gestion du risque.

2) Ne pas gérer son risque

Les meilleurs traders du marché ne gagnent pas tous leurs paris, loin de là. Ils perdent simplement bien moins d'argent qu'ils n'en gagnent.

Il existe des stratégies rentables qui perdent pourtant 80% des trades (ou plus). Tout est question de prix d'achat, de prix de vente, de limite de sortie, de risk-to-reward ratio et de winrate, chaque stratégie aura ses propres valeurs.

La gestion du risque est un domaine difficile, et les actualités ne sont pas là pour vous aider : les médias sont friands d'histoires pimentées à base de sa-copine-le-quitte-il-devient-millionaire-en-misant-tout-sur-thetha. Soyons clairs sur deux points :

  • Personne n'est riche avant d'avoir vendu. Dans la cryptosphère, les fortunes se défont aussi vite qu'elles se font.
  • Pour chaque "gagnant" que vous verrez apparaître dans les médias, il y aura des centaines ou des milliers de perdants (ou de non-gagnants) qui auront fait comme lui, en misant simplement ailleurs. On ne compte plus les histoires sur reddit de ceux qui ont tout misé sur la cryptomonnaie X, et qui ont vu le bull run passer devant eux, avant de finalement vendre et changer de pari, pour la voir ensuite décoller juste après.

Gérer le risque ne veut pas dire ne pas prendre de risque : il est tout à fait possible de se constituer un portefeuille risqué à très haute performance. Mais ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier, c'est le meilleur moyen de s'appauvrir rapidement.

Etudiez différentes cryptomonnaies, et constituez-vous un portefeuille diversifié : par secteur, par type d'activité, par capitalisation, etc. Anticipez les risques.

Les grosses capitalisations marché bougeront beaucoup moins que les petites. Rappelez vous des comportements du marché :

  • Lorsque Bitcoin perce, les altcoins descendent (les fonds vont vers Bitcoin)
  • Lorsque Bitcoin s'effondre, les altcoins sont décimées (les fonds vont vers des stablecoins ou Bitcoin)
  • Lorsque Bitcoin est chiant (le prix évolue horizontalement), les altcoins prospèrent.

Il n'est pas rare de voir les portefeuilles se répartir vers Bitcoin et Ethereum lorsque Bitcoin montre des signes de percée ou de chute à venir, et vers les altcoins dans le troisième cas. Le risque évolue avec chaque situation, les portefeuilles qui s'adaptent surperformeront les autres.

Par ailleurs, suivez les mouvements de votre portefeuille. Si l'une de vos cryptomonnaies favorites semble monter trop haut, trop vite pour vous, étudiez la question et cherchez les raisons. Si vous ne trouvez pas de réponse satisfaisante, il est temps de prendre du profit et de réduire votre position : vous reviendrez plus tard, quand ça redescendra. Vous investirez ailleurs en attendant.

De manière générale, il faut toujours garder à l'esprit les cryptos ne sont qu'une des multiples options d'investissement qui s'offrent à vous, et que ce secteur est hautement volatile (dans les deux sens). Ne vous mettez pas en danger économique, et n'investissez jamais plus que ce que vous êtes vraiment prêt à perdre.

1) Ne pas avoir de stratégie

Le départage était difficile, mais celle-ci semble bien mériter le top1.

Le pire ennemi que vous rencontrerez sur les marchés sont vos émotions. La peur, la confiance, l'anxiété, l'euphorie, la capitulation, tout ces différents états d'esprit des acteurs du marché se traduisent sur des courbes de prix. C'est les émotions les plus fortes qui vous feront prendre les pires décisions, car les gros joueurs ont optimisé leurs stratégies pour capturer votre argent, en utilisant toutes ces émotions contre vous.

Emotions des marchés

La meilleure solution pour pouvoir garder votre rationnel à travers un cycle de marché (voire une bulle), c'est de vous équiper. Vous ne partiriez pas à la guerre sans arme, alors ne partez pas sur les marchés sans stratégie.

Quels types d'assets recherchez-vous ? Quels types de paris allez-vous prendre ? Sous quelles conditions achetez-vous ? Quand prenez-vous vos profits ? Quand acceptez-vous la perte ? Vers quel forme de rendements vous dirigez vous ? Quels mouvements de marchés allez-vous surveiller ? Quand allez-vous ré-équilibrer votre portefeuille ? Sur quels indicateurs ou courbes allez-vous vous appuyer pour vos décisions ?

Les réponses peuvent être incroyablement variées. Certaines stratégies peuvent-être très simple. Voici un exemple de stratégie de type HOLD :

  • J'achète en dollar cost averaging, chaque semaine, quand les prix n'ont pas bougés de plus de 10% depuis 2 mois (phase de dépression)
  • La répartition du portefeuille sera 30% BTC, 30% ETH, 20% d'altcoins du top20 et 20% sur des altcoins intéressants à faible capitalisation sur des secteurs différents
  • J'attends le prochain bull run
  • A chaque fois qu'un altcoin fait x2, je convertis la moitié des jetons en BTC
  • Quand BTC entre en phase de thrill d'après les indicateurs de marché (NUPL par exemple), je revends 2% par jour pendant 50 jours

Renseignez-vous, formez-vous, puis structurez vos connaissances afin de mettre au point une stratégie. Puis testez la.

Le premier test, le plus simple, est le backtest : vous prenez simplement les données du passé, et vous appliquez votre stratégie dessus. Constatez alors vos profits ou vos pertes. Optimisez la, éventuellement, mais attention à la sur-optimisation : veillez à ce qu'elle ne fonctionne pas uniquement sur les données précises du passé : Gardez les concepts simples. Un excel peut suffire pour backtester une stratégie, mais si c'est trop fastidieux, il existe des outils et services pour cela sur Internet.

Un second test, plus réaliste, est le paper trading. Prenez un excel, et exécutez votre stratégie, sur le papier, avec un portefeuille virtuel (ou si vraiment ça vous motive, misez une petite somme) sur les données du marché, au jour le jour. Constatez vos profits, et analysez vos pertes. Le paper trading ne sera pas adapté, malheureusement, aux stratégies long termes, mais la bonne nouvelle, c'est que jusqu'ici, les stratégies long termes se sont très souvent montrées profitables en crypto. 100% des gens qui ont conservé du Bitcoin plus de 3 ans sont en profit !

Une stratégie se teste, s'applique, s'optimise. Lorsque vous serez prêt, vous SAUREZ qu'elle est rentable. Vous pourrez alors facilement repousser le FOMO et la FUD du revers de la main : pas besoin de paniquer, il vous suffit simplement d'appliquer votre stratégie et de ne pas en dévier. C'est sur votre préparation, vos connaissances et votre rationnel que vous devez miser, pas sur vos instincts de bases.

Ne vous pressez pas, n'ayez pas peur de rater le train. Vous ne savez pas où s'arrêtera ce cycle. Les cryptos ont encore un très beau futur devant elles, et il y aura d'autres bull run, alors plutôt que d'envoyer vos économies dans des paris court-termistes, faîtes en sorte d'être prêt pour le prochain cycle. Les perdants de celui-ci ne seront pas les investisseurs méthodiques et préparés, mais bel et bien les nouveaux arrivants, attirés par l'appât du gain et les sensations fortes. Choisissez votre camp.

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !