Analyse technique 4, momentum et force d'une tendance

Le momentum désigne la force de la tendance en cours. L'analyse de celui-ci nous livre des informations précieuses sur l'état actuel des acheteurs et des vendeurs, et sur ce qu'il risque de se passer par la suite.

Définition

Le momentum désigne la vélocité du prix d'un titre, ou dans ce qui nous concerne ici, d'une cryptomonnaie. Autrement dit : le momentum représente la force de la tendance en cours.

Dans le contexte d'un marché, où les acheteurs et les vendeurs s'affrontent sur le prix d'un titre, l'analyse du momentum nous permettra d'obtenir des informations pertinentes, voire souvent capitales dans notre analyse technique : elles permettent de lire la situation avec plus de précision et permettent d'affiner notre analyse technique afin d'identifier des sommets locaux (tip) ou des creux locaux (dip). La force vendeuse s'épuise-t'elle ? La force acheteuse augmente-t'elle ?

Si vous constatez dans un marché en tendance baissière que le momentum de la tendance diminue petit à petit, alors vous pourriez être proche du creux de ce mouvement, qui pourrait constituer une position d'achat intéressante. Si au contraire, vous êtes dans un marché haussier et que le momentum semble diminuer lui aussi, vous pourriez être proche d'un sommet local. Bien entendu, cette analyse ne se suffit pas à elle-même pour décider d'une position d'achat ou de vente, elle est à combler avec des analyses de localisation, de supports et de résistances, de sentiment de marché, le tout au sein d'une stratégie précise, testée et éprouvée.

Les différents états du momentum

Lorsqu'on parle de momentum, il y a en réalité deux forces qui s'affrontent : la force vendeuse et la force acheteuse, ou autrement dit, l'offre et la demande. Chacun de ces deux forces peut être en hausse (), en baisse (), ou stagnante (), ce qui donne 9 situations possibles.

DemandeOffreMomentum
bras de fer
contraction

(Lexique : : le momentum est acheteur, : le momentum est vendeur, le momentum est stagnant.)

Souvent, les indicateurs ne vous donneront que le résultat final du momentum, mais il est souvent intéressant de pousser l'analyse afin de tenter de comprendre dans quelle situation on se trouve. Par exemple, si le momentum est en hausse, s'agit-t'il de l'offre qui diminue ? De la demande qui augmente ? Des deux ?

Dans ce cas, vous trouverez des éléments de réponses dans les volumes échangés. Si ceux-ci sont en baisse, il s'agit probablement de l'offre qui diminue. Il pourrait alors être intéressant de voir comment sont répartis les jetons : les baleines accumulent-elles tout ? Si ceux-ci sont, à l'inverse, en hausse, il s'agit alors certainement de la demande qui augmente. Y'a t'il de nouvelles infos sur ce marché sur Twitter ou Cryptopanic ? A t'on rebondi sur un support attendu, ou dessiné des structures bullish ? Que nous dit Google Trend sur cette cryptomonnaie ?

Lorsqu'il y a un bras de fer (force acheteuse et vendeuse en hausse toutes les deux), il n'est pas rare de voir les prix atteindre à la fois de nouveaux plus hauts et de nouveaux plus bas sur les dernières périodes de temps. Il est prudent de ne pas prendre position et d'attendre l'épuisement de l'une ou l'autre force avant de décider.

A présent, faisons le tour des outils et indicateurs permettant d'analyser plus finement le momentum.

Les indicateurs de momentum

Les indicateurs de momentum sont appelé des oscillateurs. Comme pour tout le reste en analyse technique, ces indicateurs sont plus pertinents dans les échelles de temps hautes, alors veillez à bien commencer votre analyse par celles-ci : en cas de désaccord entre le momentum long-terme et le momentum court-terme, c'est votre analyse long terme qui prévaudra toujours. De plus, ce désaccord peut représenter une information intéressante. Certains day-traders s'abstiendront de prendre un pari si l'échelle court-terme ne confirme pas l'échelle long-terme, par exemple.

RSI

On commence avec le plus célèbre d'entre eux, le Relative Strength Index (RSI). Il se calcule comme suit :

RSI formule

avec :

  • H : EMA (moyenne mobile exponentielle) des hausses sur les n dernières périodes.
  • B : valeur absolue de la moyenne mobile exponentielle des baisses sur les n dernières périodes.

En général, il est utilisé sur une amplitude de 14 périodes.

Le RSI va donc comparer la force des acheteurs à celle des vendeurs, et étirer ce résultat sur une valeur entre 0 et 100.

RSI se présente comme une courbe, accompagnée de deux valeurs clés :

  • La limite de sur-achat (habituellement configurée à 70, mais parfois utilisée à 80)
  • La limite de sur-vente (habituellement configurée à 30, mais parfois utilisée à 20)

RSI formule

Le RSI se situe ici en bas de l'écran. On peut voir les limites de sur-achat et de sur-vente en pointillés blancs.

Plus le RSI est haut, plus le momentum est contrôlé par les acheteurs. Plus il est bas, plus c'est les vendeurs qui ont la main. Lorsque le RSI est au dessus de la limite de sur-achat, les prix sont candidats à une correction baissière. Lorsque le RSI est en survente, les prix sont candidats à une correction haussière.

Par ailleurs, RSI peut s'analyser comme une courbe de prix ! Double-top (M), Double-bottom (W), résistances, canaux, les structures de prix sont valides sur cet indicateur. Par exemple, un W sur RSI avec un rebond sur la neckline est un signal qu'un momentum haussier se prépare. Il faut donc se pencher sur RSI pour voir si des signaux de reprise de momentum sont lisible.

En plus d'une analyse technique complète sur RSI, il est intéressant de chercher des divergences entre RSI et le cours de la cryptomonnaie, qui peuvent nous indiquer une fin de tendance. Les divergences s'observent lorsque le cours monte et que RSI descend, ou vice-versa. Elles s'observent généralement sur des périodes de temps plus courtes (4h, 1h).

RSI formule

Voici, en vrac, quelques points supplémentaires à relever sur RSI :

  • Le RSI pénétrant en survente n'est PAS considéré comme un signal d'achat. C'est lorsque le RSI est en survente que les plus grosses corrections peuvent arriver. C'est la sortie de RSI de la zone de survente qui peut être considérée comme un signal d'achat.
  • De même, le RSI pénétrant la zone de sur-achat n'est PAS un signal de vente. C'est également ici que les plus gros mouvements haussiers peuvent arriver. *C'est la sortie de RSI de la zone de sur-achat qui peut être considérée comme un signal de vente.
  • D'après cette étude, les signaux d'achats et de ventes de RSI est seraient très fiables dans un marché sans tendance (peu de faux signaux) et sur-performeraient de loin une stratégie simple de buy & hold, mais seraient moins efficaces dans un marché en tendance (haussière ou baissière). A noter que dans l'étude, RSI a été utilisé seul et sans autre confirmation.
  • Nous n'avons pas nécessairement besoin d'utiliser les signaux d'achat et de ventes au sein d'une stratégie qui utilise RSI. Nous pouvons simplement nous contenter d'incorporer notre analyse de momentum avec RSI au sein d'une stratégie plus globale qui génère ses propre signaux d'achat et de vente.

MACD

MACD est l'autre poids lourd des oscillateurs. Cet indicateur se compose des éléments suivants:

  • La valeur MACD qui est la soustraction de l'EMA12 du prix (Exponential moving average 12 périodes) avec l'EMA26 du prix
  • La ligne de signal (l'EMA9 de la valeur MACD)
  • La ligne d'histogramme, qui est la valeur de MACD moins la ligne de signal.

Les paramètres par défaut de MACD sont (12, 26, 9), mais vous pouvez bien entendu les changer.

MACD

C'est un peu compliqué à priori, alors on va faire un peu le tri dans cet indicateur :

  • Lorsque MACD est supérieur à 0, l'EMA12 du prix est passé au dessus de l'EMA26 du prix. On pourrait se contenter de cela comme signal, mais c'est un signal tardif. MACD est un indicateur qui cherche à anticiper cela.
  • Le signal d'achatde MACD est généralement donné lorsque la ligne de signal croise à la hausse la ligne de MACD. Le signal de vente est donné lorsque celle-ci le re-croise à la baisse.
  • MACD est un indicateur qui tente d'anticiper le cours des marché, mais en contrepartie il génère beaucoup de faux signaux. Utiliser les signaux de MACD implique de mettre en place une stratégie de filtrage pour les faux signaux.
  • Les signaux de MACD sont plus fiables dans les marchés en tendance (haussière ou baissière).

Comme pour RSI, la valeur de MACD nous donne une façon de mesurer le momentum du mouvement en cours, donc la courbe d'histogramme peut s'analyser techniquement (résistances, supports, structures, etc). Certains traders n'affichent pas les courbes de signaux, ils souhaitent simplement analyser la courbe d'histogramme de MACD. D'autres utilisent les signaux MACD à court-terme, en confirmant le momentum sur des plus grandes échelles de temps. D'autres encore cherchent à confirmer les signaux d'achat avec d'autres oscillateurs. Chacun sa stratégie !

Comme pour RSI, nous pouvons également scruter la ligne d'histogramme à la recherche d'une divergence, qui pourrait nous indiquer la fin d'une tendance.

Bien qu'il soit possible de le faire également sur RSI, les contractions de momentum sont plus facile à voir sur MACD. Une contraction de momentum arrive lorsque la ligne d'histogramme de MACD ne parvient pas à trouver de nouveaux sommets ou de nouveaux creux. Lorsque le momentum se contracte, cela laisse présager une forte explosion du momentum (à la hausse ou à la baisse). Dans l'exemple ci-dessous, la contraction se doublait d'une divergence avec le mouvement haussier, la baisse était plus probable.

MACD

ADX

L'indicateur ADX cherche à indiquer la force d'une tendance en cours (donc le momentum, si vous avez tout suivi). Son calcul se base sur l'expansion des prix par rapport à une période donnée dans le passé. Cet indicateur est habituellement utilisé avec deux lignes supplémentaires, les lignes de directions de mouvements positives et négatives. En réalité, ces deux lignes sont bien plus intéressantes que l'indicateur ADX lui-même.

Lorsque la ligne verte (Direction Movement Index +, ou DMI+) évolue au dessus de la ligne rouge (DMI-), les prix augmentent et ADX mesure la force du mouvement haussier. Lorsque c'est l'inverse, les prix descendent et ADX indique la force du mouvement baissier.

ADX

Une valeur de ADX entre 0 et 25 représente en général une tendance faible ou inexistante. Une valeur entre 25 et 50 représente une tendance forte, et au dessus de 50, une tendance très forte. Notez que Bitcoin est situé en "tendance très forte" depuis qu'il a dépassé son ATH de 2017.

Un ADX très faible est généralement associé à une période d'accumulation. Notez qu'un ADX qui descend ne signifie pas nécessairement que les prix vont descendre ou que la tendance va s'inverser, simplement que la tendance en cours perd de sa force.

ADX peut être utilisé comme confirmation de momentum lorsqu'il dessine des structures bullish (séries de creux et sommets ascendants). A l'inverse, une série de sommets descendants sur ADX sont un signe que le trend encore approche potentiellement de l'épuisement et qu'il est peut-être temps de commencer à gérer son risque (prendre une partie des profits, par exemple, ou rapprocher son stop-loss).

Comme pour RSI ou MACD, ADX est capable de montrer des divergences, mais celles-ci n'indiquent pas non nécessairement plus une fin de tendance, mais que le momentum change. Là aussi, c'est un signal de gestion du risque.

Bollinger Bands

Les Bandes de Bollinger sont deux déviations d'une simple moyenne mobile, typiquement la SMA20, à laquelle s'ajoute la variance des prix sur la période donnée.

Bollinger Bands

L'inventeur, John Bollinger, a défini 22 règles d'utilisation des Bandes de Bollinger.

Néanmoins, dans le cadre de cet article, c'est la gestion du momentum qui nous intéressera.

L'écrasement des bandes de Bollinger indique une contraction du momentum, et donc potentiellement de gros mouvements à venir, ce qui peut représenter des opportunités de trading.

Cake Bollinger Bands Squeeze

Bel écrasement des bandes de Bollinger sur Cake au milieu du graphique, doublé d'un double bottom confirmé dans la zone d'écrasement. Une belle opportunité de long trade !

Notez que la sortie à la hausse ou à la baisse des bandes de bollinger ne sont pas des signaux de vente ou d'achat, mais certains traders les comparent à des zones de sur-achat et sur-vente comme pour RSI. Dans ce schéma, le signal serait donné lorsque cours réintègrent les bandes.

Les autres oscillateurs

Il existe encore bien d'autres indicateurs de momentum ou oscillateurs, comme par exemple l'indicateur stochastique, William %R ou encore l'indicateur Momentum. Je me contenterais dans cet article de traiter les plus connus (ce qui me parait aussi le plus pertinent sur un marché où vous cherchez à anticiper les mouvements des autres), mais libre à vous de mener vos recherches pour en trouver des plus exotiques, si le coeur vous en dit. Néanmoins, n'oubliez pas de tester votre stratégie avant d'y envoyer votre porte-monnaie !

Notez qu'il est possible, sur nombre de ces indicateurs, d'analyser les structures dessus, et c'est de loin le plus intéressant.

Si vous cherchez à étudier un indicateur en particulier et que l'anglais ne vous effraye pas, je recommande Investopedia qui livre beaucoup de détails. Sinon, les sites de bourse/trading en français, ce n'est pas ce qui manque.

Lire le momentum sans indicateur à la MacGyver

Toutes les stratégies n'ont pas besoin d'observer une lecture fine du momentum afin d'être efficace, auquel cas les indicateurs techniques peuvent être superflus. En général, les stratégies de type investissement chercheront à confirmer un positionnement intéressant d'achat gràce à un momentum faible sur le long terme, tandis que des stratégies de type trading iront à la recherche de reprise de volatilité pour enregistrer des profits à plus petits, mais aussi à plus court terme.

Voici certains exemples ou le momentum peut se lire directement sur les courbes.

Momentum faible : stratégies d'investissement

L'investisseur joue sur le long terme, mais pour de très gros gains.

Un investisseur cherche en général des assets intéressants sur le long terme. Si le marché offre des actifs dont l'analyse fondamentale révèle un grand potentiel futur, une localisation intéressante (zone de rechargement ou plus bas, fort support sur le long terme), alors un faible momentum sur le long terme viendra confirmer la fin de la tendance baissière précédente (la capitulation) et valider l'intérêt de la prise de position sur le long terme.

Dans ce cas, l'investisseur cherchera simplement de longues zones de prix horizontaux (6 mois, 1 an, etc) par rapport au passé de l'actif et se positionnera une fois qu'il aura validé la faible volatilité de celui-ci.

ETH depression

Augmentation croissante du momentum acheteur ou vendeur

Une hausse des prix supportée par des volumes croissants indique une forte montée du momentum acheteur. A titre d'exemple, voici ce qu'il s'est produit lorsque BTC a cassé son ATH de 2017 des 20000$.

BTC cassure 20000$

Un swing trader pourrait confirmer la cassure à la 1e ou 2e bougie (ou la fin de la bougie journalière) au dessus des 20000$, et confirmer le momentum haussier à la 3e bougie de la cassure afin de se positionner à la hausse.

Momentum en contraction : stratégies de trading

Un momentum en contraction peut se lire lorsque les prix échouent à chercher de nouveau plus bas et de nouveaux plus haut. Plus les prix ont rebondi sur les trendlines, plus la cassure de celles-ci signaleront une reprise du momentum à court terme. La cassure d'une trendline, ou d'un fort niveau de support et de résistance en général correspond en général à une reprise de momentum. Dans ce cas, les indicateurs techniques ne sont pas nécessairement à intégrer dans une stratégie.

La contraction du momentum n'indique néanmoins pas la direction que les prix vont prendre une fois la contraction brisée. C'est le reste de l'analyse technique qui déterminera s'il est judicieux de parier sur la sortie de la contraction ou non.

BTC contraction momentum

Reprise du momentum acheteur : trading de continuation

La cassure d'une trendline baissière est souvent synonyme de reprise du momentum acheteur. Ceci peut être utilisé comme un signe de reprise du momentum au sein d'une stratégie de trading de continuation (i.e : après la première montée de la cryptomonnaie). C'est d'autant plus le cas si des divergences ont été observée sur le mouvement baissier.

ETH cassure d'une trendline baissière après divergence RSI

Conclusion

Le momentum est une information à intégrer, comme la localisation, au sein d'une stratégie de trading plus complète. Acheter les reprises de momentum et vendre les baisses ne suffit pas, en soi, à établir un plan de trading fonctionnel.

Néanmoins, l'analyse du momentum permet d'identifier des signes de renversement de tendance, ou au contraire, des signes que la tendance en cours n'est pas terminée. Une prise de position acheteuse est optimale lorsque la fin d'une tendance baissière se confirme, et une prise de position vendeuse est optimale lorsque la fin d'une tendance haussière se confirme.

S'il n'existe aucune méthode pour obtenir une certitude absolue sur ces faits, l'analyse du momentum vous permettra d'orienter les probabilités en votre faveur afin de maximiser les deux valeurs clés de votre stratégie, le profit moyen par trade et le taux de trades gagnants.

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !