Le navigateur Brave et sa cryptomonnaie, le Basic Attention Token (BAT)

Malgré son nombre d'utilisateurs grandissant et ses performances équivalentes à ses aînés, Brave est rarement mentionné et moins populaire que ses concurrents Chrome, Opera ou Firefox. Il met pourtant en place de bonnes idées, autant du point de vue technologique que du point de vue économique, avec son modèle reposant sur le BAT.

Qu'est-ce que Brave ?

Brave est un navigateur open-source basé sur le navigateur open-source Chromium (comme Google Chrome) qui vise à protéger l'anonymat et la vie privée, à offrir des performances supérieures aux autres navigateurs, et enfin à proposer une alternative au modèle économique de la publicité sur Internet.

Il est particulièrement apprécié pour son bloqueur de publicités intégré et pour son option publicitaire rémunératrice, qui propose à ses utilisateurs de s'exposer à de la publicité en échange de rémunération. Celle-ci s'effectue en Basic Attention Token (BAT), la cryptomonnaie du navigateur.

L'histoire de Brave

Créé en 2016 par Brendan Eich, co-fondateur de Mozilla Firefox et créateur du JavaScript, Brave se lance grâce à une levée de fonds de 7 millions de dollars, et est déployé en open source. Aujourd'hui, 22 développeurs sont actifs sur le github de Brave, et l'entreprise semble posséder entre 50 et 100 employés et croître chaque année.

Si l'équipe se développe, c'est parce que l'adoption de Brave aussi. Le navigateur semble doubler chaque année son nombre d'utilisateurs depuis sa création.

Croissance des utilisateurs de Brave

Le 02 février 2021, Brave annonçait avoir dépassé les 25 millions d'utilisateurs actifs.

Un navigateur qui respecte la vie privée ?

Brave privacy

Le principal domaine auquel Brave s'attaque est d'abord celui de la vie privée. Brave intègre en effet plusieurs outils permettant de protéger votre anonymat et vos données :

  • Il bloque automatiquement les pisteurs, les cookies tiers et les publicités
  • Grâce à l'extension HTTPS Everywhere, il favorise les connexions sécurisées en HTTPS
  • Il intègre directement au navigateur un accès à internet par TOR.
  • Vos données de navigation sont conservées localement sur votre machine (et ne sont pas donc pas accessibles aux publicitaires). Si vous activez l'option de récompense, Brave peut vous proposer des publicités adaptées sans pour autant envoyer ces données à qui que ce soit.

Brave intègre donc directement un certain nombre de fonctionnalités qui ne sont pas présentes chez ses concurrents. Le blocage des éléments superflus lors de la navigation, par exemple, est réalisé sans avoir à installer une extension tierce. De plus, la certitude que vos données de navigation ne peuvent être partagées et vendues est plaisante dans un monde ou nos données sont de plus en plus utilisées et possèdent de plus en plus de valeur.

Si vous vous intéressez au respect de votre privée et de votre anonymat, Brave possède surement des atouts pour vous plaire.

Le modèle économique de Brave et le BAT (Basic Attention Token)

Le navigateur Brave ne se contente pas d'offrir une alternative à Google Chrome ou à Mozilla Firefox. Il a été créé dans un but bien précis : suggérer un autre modèle de revenu publicitaire en ligne.

Avec le déploiement de Brave, un programme nommé Brave Rewards a été lancé. Ce programme était accompagné d'un jeton ERC-20 reposant sur la blockchain Ethereum, le BAT.

Derrière cette idée, c'est tout un modèle économique de la publicité qui est remis en jeu, car Brave a plusieurs objectifs :

  • récompenser l'attention d'un utilisateur en leur distribuant une partie des revenus publicitaires.
  • permettre aux annonceurs d'accéder à de la publicité ciblée sans pour autant leur donner l'accès aux données des utilisateurs.
  • récompenser les créateurs de contenus en autorisant les utilisateurs à effectuer des dons ponctuels ou automatiques (en fonction de leurs visites).
  • Supprimer les intermédiaires (agences, GAFAMs, etc) de ces modèles de revenus, afin de permettre au système d'être plus efficace et plus juste pour le reste des acteurs de l'écosystème.

Modèle économique du BAT (Basic Attention Token)

Brave propose aux utilisateurs (qui activent l'option Brave Rewards) d'être soumis à des publicités, qui rapporteront en échange des BATs. Dans le même temps, Brave propose aux créateurs de lier à leur site/chaîne youtube/twitter/etc un portefeuille BAT, sur lequel les utilisateurs appréciant le contenu peuvent donner des BATs. A noter que les utilisateurs ne sont pas récompensés en fonction du nombre de publicités qu'ils visionnent. Le navigateur estime grâce à des algorithmes (issus de la recherche) la quantité d'attention qu'ils destinent aux publicités, et les récompenses se font en fonction de ça.

Et les pubs que les utilisateurs regardent en échange de BAT ? Elles sont payées en BATs, par les annonceurs qui souhaitent utiliser cette plateforme.

Un flux d'argent est donc créé, dans lequel l'argent de la publicité est en partie redistribué aux utilisateurs, qui peuvent eux même distribuer une partie de cet argent aux créateurs de leur choix.

Cette idée possède plusieurs avantages :

  • Les créateurs produisant un contenu de qualité pourront être soutenus et être rémunérés directement pour leur travail, sans nécessairement devoir afficher de la publicité eux-même (ce qui nécessite en général, de servir un domaine propice à celle-ci).
  • L'argent généré par la publicité est en partie redistribué aussi efficacement que possible
  • le choix de visionner des publicités appartient à l'utilisateur. Il est aujourd'hui possible d'utiliser Brave et de refuser toute publicité.
  • L'utilisateur est lui-même rémunéré pour la publicité qu'il visionne.

Le modèle de Brave pourrait permettre l'émergence d'une presse réellement indépendante de son financement, ce qui serait aussi bénéfique pour les journalistes que pour la confiance de l'auditoire en ceux-ci. Et de manière générale, il est vrai que les revenus générés par la publicité sur Internet sont contrôlés par un faible nombre d'acteurs, et qu'il est important de suggérer des alternatives à ces modèles existants.

Aujourd'hui, Facebook et Google possède plus des 3/4 des parts de marchés de la publicité en ligne.

Tokenomics du BAT

En mai 2017, Brave réalise une ICO pour lever ses fonds. Elle récolte 35M de dollars, en Ethereum. En échange, les investisseurs en Ethereum se voient récompenser en jetons BAT, et l'argent récolté est utilisé pour développer le projet.

Depuis le lancement, 1 500 000 000 BATs existent. Ils ont été distribués comme ceci :

  • L'équipe de Brave : 200M de BATs
  • Jetons vendus contre des ETH au lancement : 1M de BATs
  • Jetons pour la croissance des utilisateurs : 300M de BATs

Aujourd'hui, les jetons que vous recevez en récompense contre les pubs que vous visualisez proviennent des jetons utilisés pour la croissance. Brave n'ayant pas pour projet (pour l'instant) de générer de nouveaux jetons, les BATs nécessaires à l'affichage de la publicité devront être achetés sur les exchanges ou les DEX, une fois la réserve allouée à la croissance épuisée. Néanmoins, il n'existe pas actuellement de max supply pour le jeton BAT. Il n'est donc pas impossible que le modèle économique soit modifié dans le futur en cas de besoin.

Le whitepaper spécifie simplement:

"There are no plans for any subsequent token creation event or sale."

Dans le cas d'un succès planétaire, on peut imaginer que le BAT prendra une place importante dans la publicité sur Internet, et il reste aujourd'hui un jeton possédant déjà une utilité (acheter de la pub, récompenser les utilisateurs, récompenser les créateurs de contenu). Il n'est donc pas étonnant régulièrement dans le top50 du classement des cryptomonnaies, avec un marketcap et des volumes montrant une certaine stabilité.

Jusqu'où Brave peut-il aller ?

On le sait, Brave a des concurrents aux reins solides, et installés depuis longtemps. De plus, un navigateur est un environnement auquel on s'habitue et on s'attache, et pousser un utilisateur à abandonner son navigateur pour en essayer un nouveau n'est pas chose aisée.

Brave peut-il donc imposer son système économique comme une alternative viables pour tous les utilisateurs (en particulier les créateurs de contenus) ?

Comme le montre cet ensemble de graphique (disponibles sur batgrowth.com), l'adoption du token BAT est aussi en hausse constante, et semble s'installer sur le temps.

Graphiques d'adoption de Brave

Cependant, Google Chrome possède la bagatelle de 3 milliards d'utilisateurs. Un chemin colossal qui attend Brave si son objectif est de remplacer les géants de l'industrie.

Brave propose donc un produit de qualité, avec un projet économique intéressant venant le soutenir. Reste à savoir si les fonctionnalités développées, et les priorités choisies par Brave résonneront avec un grand nombre d'utilisateurs, qui décideront de lui apporter le succès espéré. Si Brave est un succès, son jeton BAT fera probablement partie des gagnants.

A noter que la montée du prix du BAT sur les marchés n'aura pas grande incidence sur les annonceurs. En effet, ceux-ci calculeront toujours leur budget publicité en monnaies FIAT (ou peut-être en bitcoin, un jour ?), achèteront et consommeront les jetons rapidement. Les utilisateurs, eux, recevront moins de BATs en récompenses. Les premiers utilisateurs (et les créateurs qui auront gardé leurs BATs) seront les grands vainqueurs si le prix du jeton venait à monter sur les marchés.

Pour le moment, on lui reprochera peut-être de n'être connecté qu'avec le portefeuille Uphold pour recevoir ses BATs.

A noter que chez Stakepool.fr, notre modèle économique est de financer nos activités journalistiques par les revenus de staking, soutenus par vos délégations, ce qui nous permet de rester indépendants. Il ne sera pas compliqué de comprendre que nous aimons le modèle proposé par Brave. Si vous souhaitez nous offrir un café, sachez que nous nous sommes inscrit au programme Brave Rewards. Il vous suffira de cliquer sur le petit bouton ;)

brave reward stakepool.fr

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !