Cardano permet désormais d'ajouter des métadonnées aux transactions

Dans le cadre de l'ère Goguen, le projet Cardano cherche à développer tous les outils nécessaires à l'implémentation des smart contracts. Ajouter des métadonnées aux transactions au sein de la blockchain est un outil fondamental, qui va ouvrir le champ des possibles aux développeurs une fois les smart contracts disponibles sur la blockchain Cardano. Point sur le fonctionnement et l'utilité des métadonnées.

Que sont les métadonnées d'une transaction ?

Grâce à l'ajout des métadonnées, il est désormais possible lors d'une transaction utilisant la blockchain Cardano d'ajouter librement des données supplémentaires, qui seront donc stockées dans la transaction ainsi que dans la blockchain. Elles peuvent concerner n'importe quoi, et être stockées sous plusieurs formes : texte, données numériques, etc. Les données stockées seront immortalisées dans la blockchain.

Une brique de plus de posée

Véritable porte ouverte aux futurs services, les métadonnées sont une fonctionnalité clé pour l'interopérabilité de Cardano avec d'autres services. Grâce à elles, il sera entre autre possible d'identifier et de référencer des transactions depuis d'autres services, comme par exemple, confirmer que votre paiement a bien été effectué.

Les métadonnées peuvent être vues comme un moyen d'ajouter du contexte et de l'information à des transactions qui seraient, sans cette fonctionnalité, très compliquée à exploiter. Comment utiliser certaines données de la blockchain, quand seuls des adresses de portefeuilles et des montants en jetons sont les informations communiquées par les transactions sur la blockchain ? Grâce aux métadonnées, il sera possible d'utiliser les transactions sur la blockchain Cardano pour stocker des données de manière immuable et sécurisée, dans la blockchain.

Il est désormais possible pour aux développeurs d'imaginer des solutions utilisant les métadonnées, par exemple dans les champs d'application suivants :

  • La validation et la vérification : Couplé avec un moyen d'identifier physiquement un article, la blockchain, en utilisant les métadonnées, serait extrêmement efficace pour suivre la chaîne logistique de produits à un coût réduit.
  • L'authentification et l'attribution : Aujourd'hui, il n'existe que peu de moyen de prouver qu'un document en ligne a bien été émis par la personne prétendant en être l'auteur. Imaginons qu'une institution ou qu'une école vous accorde des autorisations, les utiliser en ligne peut se révéler impossible. La blockchain pourrait servir à identifier les différents acteurs, authentifier leur identité et confirmer la véracité des documents.
  • Stockage sécurisé de l'information : Une transaction dans la blockchain Cardano est immuable. Protégée par son système de Délégation de preuve d'enjeu (Voir notre article), la blockchain Cardano stocke chaque transaction dans des blocs répercutés dans la blockchain pour toujours.
  • Horodatage (Timestamping) : L'horodatage consiste à dater et à donner une heure précise à n'importe quelle action. C'est un système nécessaire dans de nombreuses transactions qui nécessitent des détails de paiement associés, ou pour l'historique de certains biens. Grâce aux métadonnées, il est possible d'horodater simplement une transaction, et de rendre cette information publique et vérifiable.

Attention à ne pas confondre toutefois : IOHK a été clair sur ce sujet, la blockchain Cardano n'a pas vocation à servir d'espace de stockage grâce aux métadonnées, et il n'est donc pas envisageable de considérer Cardano comme un espace de stockage. Cependant, les métadonnées seront utilisées dans des smart contracts et dans des transactions qui permettront à la blockchain de se développer, de créer de nouvelles fonctionnalités, et de permettre à Cardano de s'adapter à de nombreux besoins réels.

Si vous pensez à un projet qui pourrait utiliser les métadonnées, ou que vous souhaitez constater ce que la communauté Cardano suggère, les propositions du Fund3 viennent de clore et contiennent déjà des suggestions d'utilisation. Le Fund4, qui tiendra probablement place après la sortie de Goguen, sera probablement lui aussi rempli de projets intéressants (et peut être du votre.)

Les premières transactions utilisant les métadonnées ont eu lieu

Grâce à cette fonctionnalité, une transaction en ADA a été réalisée dans laquelle un message était disponible, invitant les gens à se rendre sur le lien d'un atelier organisé par IOHK. Le stockage de ce message dans la blockchain pour toujours a couté ₳0.19, soit 5 centimes d'euros au prix actuel de l'ADA. Bien entendu, ce n'est pas à l'ajout de cette fonctionnalité que les prouesses techniques seront réalisées. Pour l'instant, les exemples présentés représentent des utilisations simples des métadonnées, mais il faudra du temps aux développeurs pour conceptualiser des projets tirant pleinement partie de cette nouvelle possibilité.

En guise de test sur un des environnements testnet, un des utilisateurs de la blockchain a transféré l'intégralité du whitepaper du projet Cardano au moyen de plusieurs transactions, immortalisées à jamais dans la blockchain.

Nul doute que nous verrons prochainement cette fonctionnalité exploitée par de nouveaux projets.

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !