Bitcoin explose la barrière des 20000$

On l'attendait depuis longtemps, c'est maintenant chose faite. Bitcoin vient de passer la barrière des 20000$, et pas qu'un peu. Il se négocie maintenant à 23600$. Oû s'arrêtera t'il ? Retour et perspectives.

Hier (16 décembre) à 14h35, Bitcoin a connu un soudain mouvement d'achat qui immédiatement porté le cours de 19800$ à 202250$. La résistance des 20000$, le plus important barrage que Bitcoin ait connu, a été perçé d'un coup par une baleine qui a réalisé l'achat de plus d'environ 2000 BTC.

Le mouvement qui s'en est suivi est celui qu'on s'imaginait depuis longtemps si le némésis de Bitcoin venait à être vaincu : un important pump. 24h plus tard, le BTC se négocie déjà à plus de 23500$, et ça ne semble pas fini.

Bitcoin pump après avoir passé les 20000 dollars

A présent, Bitcoin avance en terre inconnue, personne ne sait où ce pump s'arrêtera, mais il y a quelques très bonnes perspectives en vue pour 2021.

Le spectre de 2017 est il vaincu ?

On se souvient tous du Bitcoin qui s'effondrait en 2017 de presque 20000$ à 6500$ en l'espace de quelques semaines. Mais si la bulle qui est née autour de Bitcoin est à présent terminée, une question se pose alors: est-on dans une nouvelle bulle ?

Pour répondre à cette question, il faut d'abord comprendre ce qu'est le cycle de la hype.

cycle de la hype

C'est une courbe qui décrit l'évolution de l'intérêt pour une nouvelle technologie, et qui s'applique particulièrement bien aux technologies ayant un pouvoir de disruption important.

Le cycle se décrit en cinq phases :

  • Lancement de la techno : L'arrivée sur le marché d'une technologie "prometteuse"
  • Pic des attentes : Emballement généralisé (souvent appuyé par des médias) produisant des attentes irréalistes pour la technologie
  • Gouffre des désillusions : La technologie et son écosystème n'arrive plus à suivre les attentes exagérées, à la fois en terme d'usages et de délais
  • Pente de "l'illumination" : Certaines entreprises persistent et développent des produits de deuxième génération. Les véritables avantages de la technologie commencent à se révéler.
  • Plateau de productivité : La technologie est rodée et des produits de troisième génération apparaissent. Le développement devient plus lent, les usages mieux compris et adoptés. La révolution a eu lieu.

Le plateau de productivité peut se situer n'importe où, et parfois bien au delà du pic de la bulle: tout dépend de la technologie en question. Est-elle destinée à un marché de niche ? Où à un marché mondial largement applicable ?

Regardez par exemple, le NASDAQ Composite, l'indice boursier qui comprend la plupart des actions du NASDAQ (les valeurs technologiques). Vous n'y remarquez rien ?

NASDAQ Bulle Internet

L'effondrement de cette fameuse "bulle internet" dont on a tant entendu parler n'a pas empêcher Internet de se développer et de transformer nos vies, et c'est loin d'être terminé aujourd'hui.

Voici Bitcoin en comparaison : Bitcoin market cap 17/12/2020

S'il y a bel et bien eu une bulle en 2017, celle-ci aura effectivement refroidi temporairement les investisseurs. Néanmoins, elle n'empêchera pas Bitcoin et le marché des cryptomonnaies en général de se positionner à sa valeur réelle, et celle-ci pourrait être beaucoup plus élevée qu'on ne le pense.

La capitalisation totale du NASDAQ (qui je le rappelle, regroupe les actifs technologiques) à été évaluée en octobre 2019 à 13500 milliards de dollars. Si c'est une somme impressionnante, le monde de la finance n'est pas en reste. La capitalisation du marché de l'or est de 1000 milliards de dollars, celle des produits dérivés de plus d'un million de milliards de dollars.

Si Bitcoin concurrence désormais l'or, le monde des cryptomonnaies en général et la DeFI ont le potentiel de révolutionner les marchés financiers. Affaire à suivre.

Jusqu'où peut aller Bitcoin en 2021 ?

Bitcoin est en train d'affirmer son statut de valeur de réserve, et est perçu à présent comme tel par les marchés.

Pour les institutionnels qui cherchent des hedges (couverture de risque) contre l'inflation du dollar, Bitcoin est désormais un actif de première classe, en concurrence direct avec l'or. Il est moins stable que ce dernier, mais il le surperforme de loin.

D'après une récente analyse de JPMorgan, les banques, compagnies d'assurances, family offices et fonds de pensions sont en recherche de diversification afin de protéger leurs placements de l'inflation, particulièrement virulente dans un contexte de crise de coronavirus, sur un fond d'endettement mondial incontrôlable. Si ces institutions venaient à placer ne serait-ce que 1% en moyenne de leur actifs vers Bitcoin, cela représenterait une injection de 600 milliards de dollars de liquidités, ce qui porterait alors Bitcoin à 2.5 fois sa capitalisation actuelle, rien qu'à cause de ces acteurs là.

Si Bitcoin se négocie actuellement à 23000$ au moment ou j'écris ces lignes, le rallye pourrait bien se continuer sur 2021 et Bitcoin se négocierait alors aux alentours des 60000$. Si c'était le cas, la loi du halving (pump massif de bitcoin durant les 1.5 ans qui suivent le halving) serait, une fois encore, respectée.

Vous avez aimé cet article ? Sachez que nous soutenir ne vous coûte pas un centime ! Sur Stakepool.fr, tout notre contenu est libre d'accès, sans publicité ni articles sponsorisés. Notre contenu est indépendant, et cela est possible grâce au staking. Déléguez à notre stake pool pour nous soutenir dans cette démarche. Les cryptos ne quitteront pas votre portefeuille, et vous gagnerez des intérêts dessus !