Qu'est-ce que le Staking ?

"Gagnez 4% à 8% d'intérêt par an sans rien faire", le staking ressemble parfois à une mauvaise publicité vous demandant de faire confiance à une entreprise douteuse. Pourtant, ce procédé mécompris est bien au coeur des blockchain PoS et DPoS est nécessaire: il permet de valider les transactions de la blockchain, et récompenses les participants pour cela. Explications.

Une histoire de transactions

Comme expliqué dans notre documentation sur le Delegated Proof of Stake, Le staking est au blockchains PoS (comme PolkaDot, Lisk, et bientot Ethereum) et DPoS (comme Cardano) ce que le minage est au blockchain Proof of Work (bitcoin): un système de validation de transaction. Chaque blockchain dispose de son propre algorithme de consensus pour déterminer qui aura le droit d'écrire le prochain bloc, et celui du PoS (et DPoS) se base sur une lotterie, ou chacun possède autant de tickets que la somme d'unité de cryptomonnaie qu'il a accumulé.

Le staking consiste donc à brancher son portefeuille sur l'algorithme de consensus de la blockchain, pour tenter de gagner le droit d'écrire le prochain bloc (et gagner les récompenses qui vont avec). Ces récompenses sont en général issues des frais de transaction payés par les utilisateurs de la blockchain qui font des virements de cryptomonnaie, parfois complétés (dégressivements) par une partie de la réserve de cryptomonnaie.

Comment faire du staking

Selon les types de blockchain, le processus pour s'engager dans du staking change drastiquement

Le Staking PoS: Devenez Noeud ou confiez vos fonds à un Noeud.

Si vous voulez faire du staking pour des blockchains PoS, vous avez la réponsabilité de faire tourner un noeud du réseau, ou d'envoyer vos fonds à quelqu'un qui le fait pour vous, ce qui n'est pas une perspective très alléchante. N'oublions pas la citation célèbre de Andreas Antonopoulos, fameux entrepreneur du monde des cryptomonnaies:

"Your keys, your bitcoins. Not your keys, not your bitcoins."

Même si certains gros exchanges proposeront de faire du staking pour vous (comme Binance, ou Crypto.com par exemple), n'oubliez pas que chaque once de cryptomonnaie que vous leur confiez ne vous appartient pas, du point de vue des blockchains respectives. Elles appartiennent à l'exchange en question, qui vous offre la guarantie qu'elle vous les rendra quand vous le demanderez. Mais que vaut vraiment cette garantie ? Que se passe-t'il en cas de piratage, à quel point ces exchanges sont-ils sécurisé, jusqu'où sont-ils assurés ? A vous de décider. Sachez néanmoins que les baleines ne laissent pas trainer leurs pactoles sur les exchanges.

Le Staking DPoS: L'Argent ne quitte pas votre portefeuille

C'est ici que se révèle le grand avantage du DPoS: C'est un système trustless. Vous n'avez besoin de faire confiance à personne. Sur Cardano, le staking est divisé entre 2 acteurs: les Stake Pools (ou groupes d'enjeus), qui opèrent des noeuds du réseau, et les délégateurs, détenteurs de portefeuilles, qui délègent le pouvoir de staking aux stake pools, en échange d'intérêts.

Les Stake Pools collectent donc les enjeux des délégateurs afin d'augmenter leurs chances de pouvoir créer des blocs. Par chaque bloc créé, la stake pool à l'origine du bloc et ses délégateurs seront récompensés, à la fin de l'époque, par des récompenses. Personne n'a besoin de prendre des risques dans ce processus, mais tout le monde peut participer et être récompensé.

Comment puis-je faire du staking avec mes ADAs

Il vous faut recupérer vos ADAs sur un portefeuille compatible avec le staking Cardano, puis suivre les instructions de celui-ci pour déléguer vos ADAs. Il est possible de le faire depuis des hardware wallets (portefeuilles dit "COLD"), comme les Ledger ou les Trezor.

Suivez nos tutoriels: